Région Atlantique English version

Que va changer le Covid dans la façon de se déplacer ?

Pour endiguer la propagation du Covid-19, les déplacements sont réduits au minimum et le demeureront encore probablement dans les mois à venir. L’économie, mais aussi nos modes de vie, s’en trouvent bouleversés. La crise propulse ainsi les questions autour de la mobilité au centre des débats. Elle nous invite à repenser notre façon de nous déplacer pour concilier mobilité et responsabilité sanitaire et écologique.

Alexis Soret
Publié le 03 mars 2021
par Alexis Soret

Réduire l’impact environnemental de nos déplacements

La crise actuelle, en bloquant une large partie de la société et de l’économie, a confirmé la place centrale qu’y occupe la mobilité. La pandémie a mis à mal le transport de masse, déjà fortement critiqué ces dernières années pour son impact environnemental. Les moyens de transport, comme l’avion ou le train, que nous avions l'habitude d'emprunter apparaissent aujourd'hui comme des vecteurs de propagation d'épidémies et le principe de lignes régulières, quotidiennes, pour des déplacements non essentiels interroge. Demain, il faudra adapter ces modes de transport de grande capacité à la nouvelle donne. Surtout, il sera intéressant de scruter l’impact de cette crise sur les usages de la voiture individuelle, modèle autour duquel ont été structurées nos sociétés et nos villes depuis des décennies. L’enjeu est crucial quand on sait que près d’un tiers des émissions de CO2 en France sont liées aux transports. Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les avions, cargos et autres poids lourds ne sont pas les principaux responsables de cette pollution, mais bel et bien la voiture. Les voitures individuelles sont, à elles seules, responsables de 15 % des émissions de gaz à effets de serre (GES) en France, soit pratiquement autant que l’industrie lourde ! Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, en vertu de la loi européenne sur le climat, un accompagnement vers plus de sobriété dans les transports, par la modération des mobilités, est vraisemblablement nécessaire.

Des véhicules plus propres

Une autre solution passe par les progrès technologiques pour construire des véhicules plus propres. Les législateurs européens et français déploient depuis plusieurs années des mesures pénalisant les véhicules les plus polluants et incitant particulier et entreprises à s’orienter vers de nouvelles énergies. Ce dispositif commence à porter ses fruits. En 2020, les ventes de voitures à batteries (100 % électriques et hybrides rechargeables) ont décollé. Elles ont été multipliées par trois par rapport à 2019 et atteignent désormais 11,2 % du marché. Cette évolution représente un progrès au regard des enjeux environnementaux. En effet, même en tenant compte de la production du véhicule, de la batterie et de l’électricité, la voiture électrique génère deux à trois fois moins de CO2 que les voitures thermiques. Elle n’émet pas non plus de particules fines et son autonomie a suffisamment progressé pour répondre aux besoins en mobilité de la majorité des Français, qui roulent en moyenne moins de 50 km par jour. Une autre énergie semble également prometteuse. Il s’agit de l’hydrogène, à condition qu’il soit « vert », c’est-à-dire produit à partir d’eau et non à partir d’énergies fossiles. Les nouvelles énergies pourront certainement améliorer le bilan écologique de la mobilité automobile. C’est pourquoi, Europcar Atlantique accroît régulièrement la part des véhicules “propres” dans sa flotte, qui intègre aujourd’hui 25 % de véhicules 100 % électriques, hybrides ou encore hybrides rechargeables. Cependant, la voiture électrique pose également des questions à long terme. Ainsi, quel sera l’impact écologique des batteries ? Comment extraire le lithium, nécessaire à leur fabrication, sans détruire de vastes écosystèmes naturels ? Quid du recyclage de ces batteries... ? 

Vers une mobilité multimodale

Au-delà de la pollution, la voiture individuelle suscite des problèmes - embouteillages, difficultés de stationnement... - qui incitent à repenser les modes de déplacement en ville. Sans renoncer à l’automobile, le citadin dispose pourtant d’alternatives à la voiture individuelle : possibilité de partager une voiture avec d’autres utilisateurs (autopartage), transports en commun, vélo et marche... En fonction de ses trajets, il est possible de combiner ces différents moyens de transports. C’est ce qu’on appelle la mobilité multimodale. 

Depuis des années, Europcar Atlantique et le groupe Sepamat proposent, via leurs offres de location, des solutions de mobilité qui s’inscrivent dans une démarche d’utilisation raisonnée de la voiture et participent à la multimodalité. En effet, la voiture louée, comme la voiture en autopartage, une voiture partagée. 

La location permet ainsi :

  • D’utiliser une voiture quand vous en avez besoin, sans avoir à en supporter les charges. Le reste du temps, vous pouvez utiliser des modes de transport alternatifs : transports en commun, vélo, marche…
  • D’adapter les véhicules à vos usages au jour le jour : un utilitaire pour déménager ou participer à un salon, une voiture électrique pour des trajets courts, un Monospace pour partir en vacances en famille...
  • De bénéficier de plus de confort et de sécurité en roulant dans des véhicules récents et bien entretenus et, donc moins polluants.
  • De faire des économies. Europcar Atlantique propose des tarifs compétitifs. Avec nous, louer une voiture devient moins cher qu’en posséder une.

L’offre Véhicule Idéal : l’alternative à la voiture individuelle

Exclusivité Europcar Atlantique, Véhicule Idéal est une offre de location qui permet de disposer d’une voiture toute l’année et d’en changer au fil de ses besoins, sans avoir besoin de l’acheter. Vous payez la voiture seulement quand vous vous en servez, avec plusieurs formules au choix : 25, 50 ou 100 jours de location sur l’année, avec le meilleur prix garanti sur tous nos véhicules. Ce concept de location innovant a séduit 1 500 clients, particuliers et professionnels. 

Europcar Atlantique contribue ainsi à changer les usages pour préparer la ville de demain, plus écologique et apaisée.

Réservez en ligne nos voitures et véhicules utilitaires pour bénéficier des meilleurs prix !